Vers le Zéro Déchet !

Réduire ses déchets !

Notre société de consommation croule désormais sous les déchets, mais à notre niveau, nous pouvons, modestement certes, agir en conformité avec une prise de conscience. Nous ne pouvons plus continuer à produire tous ces déchets. Bien sûr, cela crée des emplois pour les trier mais c’est un peu comme la guerre : on casse tout pour reconstruire sans réellement avancer. Il vaudrait mieux employer notre énergie pour d’autres tâches comme l’entretien des forêts ou autre dépollution…

Chaque seconde, 635 couches culottes jetables sont utilisées sur les bébés dans le monde. Cela représente 20 milliards de couches jetables chaque année. Une montagne gigantesque de couches !Une couche jetable se dégrade en décharge en environ 500 ans. Si on l’incinère, on consomme une énergie significative et émet des gaz toxiques et du C02. (Source : Planetoscope)

On faisait comment AVANT ? (de devenir des « pousseurs de caddies »)

Voici quelqu’un qui a tout compris et nous invite à prendre la route vers le zéro déchet, une initiative qui nous arrive de Bretagne. Vous y apprendrez comment réduire la taille de vos poubelles mais aussi à se passer d’un grand nombre de produits que l’on nous vends comme étant indispensables, foutaise, nous pouvons nous en passer !

vers le zéro déchet

L’huile de palme, catastrophe écologique ?

Petite devinette : où trouve-t-on près de la moitié de toute l’huile de palme consommée en Europe ?

DANS LE DIESEL !

Article complet sur l’huile de palme dans le gazole

Rapport du CIRAD 2016 (pour relativiser)

« En Indonésie, ce sont les plantations d’essences forestières à croissance rapide (fast wood) qui sont les premiers moteurs de la déforestation, l’exploitation minière joue également un role considérable (Abood et al, 2015). Sur les 21 millions d’hectares de forêt primaire qui ont disparu en Indonésie entre 1990 et 2005, seulement 3 millions correspondent à la création de palmeraies. » (Alain Rival)

Ce qui semble criminel c’est la déforestation en général. Serions-nous en train de revivre l’expérience de l’île de Pacques sur laquelle il ne reste plus un seul arbre ?

Le vrai pouvoir !

Le vrai pouvoir n’est plus où l’on croit, il a déserté les murs des institutions démocratiques. En effet, aujourd’hui ce sont les LOBBIES qui gouvernent indirectement. Certains vont jusqu’à préparer les textes de loi que les députés n’ont plus qu’à présenter ! Une sorte de corruption généralisée des représentants du peuple. Et nous dans tout ça ? Et bien nous sommes appelés à subir, subir et encore subir. Il est cependant possible de s’engager en signant des pétitions qui arrivent parfois à faire bouger les lignes, plus ou moins temporairement mais ce n’est déjà pas si mal. Évidemment, en signant on s’engage peut-être à être fiché, c’est le jeu. A vous de voir s’il en vaut la chandelle. Se taire ou agir selon sa conscience ?

Les réseaux sociaux pourraient finir par représenter un nouveau contre pouvoir « soft » mais là encore, on va nous vendre de l’insécurité pour mieux surveiller la toile. Évidemment qu’il faut luter contre le terrorisme, mais jusqu’où faut-il aller dans les restrictions de liberté ? Si internet faisait naître une conscience nouvelle ? Une sorte de terrorisme anti-lobbies ? On s’empresserait alors de ficher « S » les signataires des pétitions et autres individu désireux de sauvegarder leur santé et la planète ?

Le monde file de travers, il me semble bien que l’iceberg est proche…

Demain, nous seront sans doute tous fichés, pucés et contrôlés pour que le nouveau Pouvoir nous dévore à sa guise. Nous nous réveillerons alors en … 1984

Le fichier TES

Les perturbateurs endocriniens et les lobbies